Publié par David

Pour fêter l'été, Selim présente "Soleil"

Selim est un des chanteurs discrets. L'artiste propose avec "Maison Rock" un univers singulier et poétique.

Pour fêter l'été il vous invite à découvrir "Soleil" premier extrait de l'album "Maison Rock".

Lorsqu’on lui demande de décrire son style, Selim répond « rock pour l’énergie, psychédélique pour la rêverie poétique, électronique pour la technologie, pop pour les Beatles, français pour les racines… »

À la ville, Selim s’appelle Joseph Chedid : une famille, un nom, une vie musicale : un héritage comme un trésor, mais pas seulement, une obligation d’exigence aussi, et de différence.

Au commencement de son projet et de ses arrangements, tiraillé entre le rock et la house, Selim décide de composer avec les deux. Son premier album devait s’appeler House Rock. Il sera, en fin de compte, baptisé « Maison Rock ». Parce qu’en français, « Maison » parle d’autres choses encore, dont sont aussi faites ce disque : un enregistrement réalisé à la campagne, d’un seul trait. Comme un torrent, c’est tout un univers intérieur qui se décide à éclore dans ce premier opus.

En interprétant une chanson à un proche, Selim, submergé par une émotion nouvelle, découvre véritablement le timbre de sa voix. Ce léger « déraillement » agit comme un tournant, une audace, un choix. À une époque où la perfection est la règle, ce genre « d’incident de parcours » aurait du être forcément gommé.

Lui, décide au contraire, de préserver cet aveu de vulnérabilité et d’assumer pleinement ce qu’il est. Il joue de presque tous les instruments et choisit de garder les prises dans leur intégralité. Aucune coupe de montage, ni sur les instruments ni sur les voix, ne sera faite pour ce premier album. Chaque prise est unique et cette fragilité qui laisse passer les failles et les imperfections fait de Selim un artiste unique et libre, surtout.

Des chansons intimes et singulières - dix en tout - écrites et composées au fil des dernières années, hors des sentiers battus. Hymnes à la joie d’être homme plutôt que machine, échos d’un rock comme on aimerait en entendre plus souvent (Le temps s’est levé, Comme des chats), fait d’humain (Marianne), d’humour (Paranoïa) et de sincérité (Ôde aux envies).

Après avoir collaboré avec beaucoup d’artistes (Arthur H, Thierry Stremler, -M-, Chat, Nach, Luce, Mathieu Boogaerts) Selim s’élance (presque) seul. Il opte pour une boulimie de directions : guitare, clavier, batterie, choeur, chansons, arrangements, production… « tout ou rien » grâce auquel sa couleur musicale se distingue.

Selim s’entoure pour cet album de quelques complices : Kevin de Lorgeril au son, Pierre Juarez, à la batterie et coréalisateur, Chat, au clavier et aux choeurs, Jean-Baptiste Brunhes, responsable du mixage (Miossec, Bertrand Belin, Emily Loizeau…).

Chaque exemplaire de « Maison Rock » est unique avec une couverture tracée main, illustrée et signée par Selim, dessins et dessein singuliers, à l’image d’un artiste au détail près.

Selim

Selim

Dates à venir :

04/07 : Paris (75) - Bus Palladium (trio)

12/07 : Vierzon (18) - Les Estivales du Canal (trio)

24/07 : Noirmoutier (85) - Estivales (solo) / soirée M + Nach + Selim

25/07 : Noirmoutier (85) - Estivales (solo) / soirée M + Nach + Selim

14/08 : Luxey (40) - Musicalarue (solo)

15/08 : Luxey (40) - Musicalarue (solo)

16/08 : Luxey (40) - Musicalarue (solo)

30 ou 31/08 : Paris (75) - Les Kiosquorama (trio)

Commenter cet article