Publié par David

Singuila et son single "Qu'est-ce qu'elle est bonne" feat Soprano.

Singuila et son single "Qu'est-ce qu'elle est bonne" feat Soprano.

Singuila peaufine actuellement son 4ème album « Entre Deux » qui sera disponible très prochainement. Voici le nouveau clip de Singuila, « Qu’est-ce qu’elle est bonne », dans lequel on retrouve Soprano.

Découvrez Singuila Feat. Soprano intitulé "Qu'est-ce qu'elle est bonne", son nouveau clip.

Singuila depuis bientôt dix ans amène sa pierre à l’édifice abandonné du R&B français. Dans ce quatrième album le « ghetto compositeur » revient partager avec son public sa double culture. Singuila présente l’ ambitieux projet : « Entre Deux ».

« Coté sud, coté nord, l’Afrique, l’Europe… j’ai toujours été partagé entre les deux. Il y a toujours eu un dilemme » explique Singuila. C’est de cette équation sans solution qu’est né "Entre deux". En effet ce trentenaire comme beaucoup de jeunes adultes de sa génération a vécu ce dilemme dans sa chair. Ses parents sont originaires du Congo et du Centre Afrique et lui a grandi à Cergy une ville aux alentours de Paris. Des artistes comme Koffi Olomide, Alpha Blondy, Olivier N'Goma, Myriam Makeba... ont bercé l’enfance de Singuila. « Cela provoque des sensations et émotions uniques. Lorsque je suis ici et que j'écoute cette musique cela me fait voyager. » Dans « Entre Deux » une partie présente fièrement l’Afrique et «ses couleurs » comme il le dit. L’autre partie c’est bien sûr la variété française (Balavoine, Renaud, Michel Berger…) le R&B (de R.Kelly et autres Boyz II Men) et le Hip-Hop : la musique de son adolescence. « J’ai travaillé avec mon binôme Dave Siluvangi mais aussi DJ Nasty Nas qui apporte une touche club et la rythmique actuelle qui manquait dans mes précédents albums.» « Entre Deux » ou la rencontre de deux univers !

Dés ses débuts il y a presque dix ans, Singuila sort des sentiers battus Il est le premier artiste R&B de l’alors tout puissant label Secteur Ä. En 2003 il présente son premier album «On ne vit qu'une fois ». Les singles «Ma conscience», «Aïcha» ou «C'est trop» (200 000 exemplaires vendus) vont marquent les esprits. Le style Singuila plait. Artiste complet sa musique dépasse rapidement les frontières du R&B. «Ghetto Compositeur» sorti en 2006 son deuxième opus est un succès d’estime qu’il défend sur scène durant une longue tournée. Dans son dernier projet « ça fait mal » sorti en 2009 Singuila va dévoiler son côté plus personnel. Aujourd’hui sûr de son art Singuila laisse « sa vie inspirer sa musique » comme il l’explique si bien. Depuis trois ans il croise des prestigieux artistes africains (comme DJ Arafat, Papa Wemba, P Square, Mory Kante…) et rencontre des talents émergeants de la scène hip-hop comme Haze le jeune producteur Haze virtuose du clavier signé par Akon. Pour Singuila c’est une évidence « Entre Deux » proposera les deux mondes dans un projet.

Singuila a abordé l’écriture d’ «Entre Deux» de manière très simple. «Ce sont les mélodies qui me trouvent » explique-t-il. « Par rapport à l'intention que je veux donner certaines mélodies font grandir certains mots et optimisent le ressenti.» Pour le côté afro d’ «Entre Deux» Singuila instinctivement a trouvé les inflexions de voix et les mots adéquats pour chanter la légèreté. « elle me va trop bien » accompagné du populaire chanteur congolais Ferre Gola ou le tube « Doliprane » en sont des exemples parfaits. Dans la partie R&B Singuila raconte le doute («Retomber Sur Mes Pieds »), les interrogations («Mieux Loin De Moi») et le côté plus terre à terre d’une relation. Ainsi dans «Qu’est-ce qu’elle est bonne» épaulé par le rappeur marseillais Soprano, Singuila raconte un épisode courant dans le sexe soi-disant fort. «Je n'en suis pas fier» sourit Singuila, «mais si ce n'est pas moi qui vous le dit qui le fera ? » Heureusement Soprano est la bonne conscience qui le ramène sur le droit chemin et donne le second degré à ce titre « Entre Deux » la quatrième escale dans le voyage sur « Singuila Airlines » s’annonce on le voit pleins de surprises. Singuila un jeune adulte nous offre la musique africaine (de son enfance) et le R&B (de son adolescence) toujours servie par son écriture et son sens des mélodies. Singuila n’a pas résolu son dilemme et c’est mieux comme cela : il nous propose d’embrasser et d’apprécier les deux cultures et de tous nous retrouver « Entre Deux ».

Singuila.
Singuila.

Singuila.

Commenter cet article